top of page

LA DANSE AFRICAINE

Dernière mise à jour : 17 juil. 2021

“En Afrique, c’est la danse qui est au commencement de toutes choses. Si le verbe l’a suivi, ce n’est pas le verbe parler, mais le verbe chanter, rythmer.

Danser, chanter, porter des masques constituent l’art total, un rituel pour entrer en relation avec l’indicible et créer le visible “. LEOPOLD SEDAR SENGHOR


Certains disent que la danse Africaine est inspirée des gestes du quotidien, des animaux. Mais on peut dire que la danse Afro est avant tout un moyen d’expression physique, puisqu’elle sollicite l’ensemble des parties du corps. La danse Africaine est véritablement un art à part entière puisqu’elle fait partie de la vie sociale en Afrique. La danse Afro reflète chaque étape de la vie quotidienne. Elle accompagne chaque événements clés de la vie des Africains. La danse Africaine est un incontournable moyen de communication et d’expression. Elle a la capacité de permettre à chacun de partager ses sentiments, comme la joie qu’on éprouve lors de grands moments entre amis.




L’HISTOIRE DE LA DANSE AFRICAINE





Il est impossible de dissocier l’histoire de la danse africaine de celle de son peuple, de son identité culturelle et de ses rythmes. La danse Africaine est tout simplement un prolongement des gestes quotidiens. Comme évoqué, la danse Afro est véritablement un moyen d’expression, bien au-delà de la pensée, des sentiments que nous éprouvons. Après des milliers d’années, les différents pays d’Afrique noire utilisent toujours ce même mode de communication.

La danse des jeunes filles, la danse des chasseurs, la danse des réjouissances, la danse de la virilité, la danse de la récolte,… sont autant de mouvements très caractéristiques décrivant de gestes réels de ces instants de vie.

La danse Africaine ne demande pas une grande discipline, chacun peut s’approprier les mouvements, puis les enchainements pour ensuite s’exprimer à sa façon avec un langage qui lui est propre, le langage du corps. La danse africaine demande beaucoup d’énergie, c’est un moment de partage, de rythme et de musique.

Le danseur et chorégraphe puise son énergie dans le sol et la diffuse partout dans son corps. C’est la raison pour laquelle on dit que la danse Africaine est une danse naturelle. La danse Afro apprend à décoloniser son corps, à sentir le rythme qui envahit notre corps. La danse traditionnelle Africaine nous invite à bouger énergiquement toutes les parties de notre corps. Cette danse énergique est vivifiante et à la fois ludique et s’adresse à tous ! C’est une façon d’être soi, d’être à l’écoute d’autrui et en véritable harmonie avec le rythme de la musique et de ses percussionnistes.

La pratique régulière de la danse Africaine apporte de la souplesse et un renforcement musculaire. Elle est un peu comme un cours de théâtre, on y apprend à exprimer des émotions et de la joie de vivre

77 vues1 commentaire
bottom of page